Auteur de fanzines dans sa tendre enfance, puis animateur d’émissions sur Radio Air Libre (notamment Passe muraille émission pour les détenus des prisons de Forest et Saint-Gilles) et auteur d’articles dans le mensuel Alternative libertaire, Gwenaël Breës s’essaye pendant quelques années au journalisme en étant pigiste pour une série de médias très différents les uns des autres. Il initie L’Après tout, un hebdomadaire satirique publié comme supplément par le quotidien Libertés mais qui ne connaîtra que 10 parutions avant d’être censuré. En 1990, il publie le livre L’affront national, le nouveau visage de l’extrême droite en Belgique francophone (éditions EPO, préface de Maxime Steinberg, réédition mise à jour en 1992 après les élections de novembre 1991). En 1992, il participe à l’ouvrage collectif L’Europe en chemise brune (éditions Réflex, France, préface de Maurice Rajsfus). Il devient objecteur de conscience à la RTBF Charleroi (notamment pour l’émission d’investigation Au nom de la loi)… puis choisit de déserter le journalisme.

Parallèlement, il participe à l’ouverture de plusieurs lieux culturels éphémères à Bruxelles. Puis au collectif Kino-Trotter. En 1997, il est l’un des fondateurs du Cinéma Nova et l’année suivante du festival urbain PleinOPENair, deux projets au sein desquels il est resté actif depuis lors.

En 2001, il fait partie du collectif BruXXel qui occupe pendant 3 mois l’ancienne gare du quartier Léopold pendant le sommet européen de Bruxelles, et instigue le projet Radio BruXXel réunissant pendant quatre jours plusieurs radios associatives belges et étrangères. Suite à cette expérience, il réalise en 2002 un moyen métrage sur l’implantation urbanistique des institutions européennes à Bruxelles : Façadisme, choucroute et démocratie.

De 2001 à 2006, il participe à la plate-forme Bigoudis, qui regroupe des associations et des collectifs « émergents ». Il est l’un des co-auteurs du livre Des tambours sur l’oreille d’un sourd (récits et contre-expertises de la réforme du décret sur l’Education permanente), qu’édite cette plate-forme fin 2006.

De 2003 à 2008, il est administrateur de Radio Panik, une radio d’expression et de création qui a fêté ses 30 ans en 2014.

Habitant du quartier Midi (avant d’en être exproprié) et membre du comité d’habitants dès 2005, il réalise de 2006 à 2008 un documentaire sur la démolition programmée de ce quartier : Dans 10 jours ou dans 10 ans…. En mai 2009, il publie sur le même sujet le livre Bruxelles-Midi, l’urbanisme du sacrifice et des bouts de ficelle (éditions Aden).

En 2009, il devient pendant 5 ans président d’Inter-Environnement Bruxelles, une fédération regroupant 80 associations et comités de quartier, et collabore à sa revue Bruxelles en mouvements. En 2015, il est actif au sein de la Plateforme Marolles qui obtient l’abandon de la construction d’un parking sous la place du Jeu de Balle dans le quartier des Marolles, puis au sein de la Platform Pentagone.

De 2008 à 2014, il a co-animé les Ateliers urbains, des ateliers menés avec des habitants de Bruxelles, produits par le Centre Vidéo de Bruxelles (CVB) et Plus Tôt Te Laat (PTTL), et qui ont débouché sur la réalisation de plusieurs longs métrages documentaires (« Flagey », « Le grand Nord », « Goujons 59/63 »…), deux expositions (au PianoFabriek et à la Médiathèque du Passage 44) et la parution du numéro unique du journal « Le banc public ».

Depuis 2012, il est auteur de la chronique Le moral nécessaire dans Kairos (journal antiproductiviste pour une société décente). Il collabore également sporadiquement aux revues Politique, Ballast, Dérivations

Autres réalisations / participations :

Façadisme, choucroute et démocratie | réalisation | vidéo | 44 minutes | 2002
[ Voir un extrait | Télécharger le film ]

AlterEcows | montage | audio | 2 x 60 minutes | 2003
[ Ecouter: Episode 1 | Episode 2 ]

La Cité perdue | montage | audio | 2 x 60 minutes | 2006-2007
[ Ecouter: Partie 1: Histoire d’une utopie d’Etat | Partie 2: Le tour du propriétaire ]

Ateliers urbains #1 Flagey | co-animation de l’atelier | vidéo | 62 minutes | 2010
[ Voir des extraits ]

Ateliers urbains #2 Le grand Nord | co-animation de l’atelier | vidéo | 66 minutes | 2011
[ Voir des extraits ]

La bataille du canal | co-réalisation | vidéo | 20 minutes | 2011
[ Voir le film ]

I Love EU | co-réalisation | vidéo | 10 minutes | 2010
[ Voir le film ]

• Autres petits films réalisés pour le PleinOPENair | 2008-2009
[ Voir les films ]